Découvrez la série Terres d'aujourd'hui et de demain

Série de portraits et d’histoires d’agriculteurs de l’Eure.

L’agriculture dans l’Eure occupe une place capitale sur le territoire : près de 62 % de la superficie totale avec quelques productions phares (blé, orge, lin …) et diversifiées (élevage, cidre…).

Des hommes et des femmes passionnés par leur métier :

Les agriculteurs de l'Eure ne cessent d'innover pour moderniser et optimiser leurs pratiques et ainsi les rendre plus respectueuses de l'environnement. L'agriculture raisonnée, la décarbonation, l'agroforesterie et autres approches durables se développent dans le département.

L’agriculture euroise est à la veille d’un renouvellement de génération important, près de 23 % des chefs d’exploitations ayant 60 ans ou plus. Afin de faire valoir la richesse des métiers et des projets agricoles, et d’inspirer des projets professionnels, la DDTM direction départementale des territoires de la mer de l’Eure et ses partenaires vous proposent cette série de vidéos, intitulée « Terres d’aujourd’hui et de demain », sur les parcours, les choix, les risques parfois, de 6 agriculteurs eurois.

6ème épisode de la série Terres d’aujourd’hui et de demain : Le maraîchage, Pithienville (27).

L'agriculture est un choix ouvert à toutes et à tous :
Tout comme Clément Harel, il est possible de choisir l'agriculture, même si vous n'êtes pas issu du milieu agricole. Entre stage, portes ouvertes et conseil du CIO, renseignez-vous sur les métiers de l'agriculture et découvrez leur diversité.

 En savoir plus sur les formations proposées correspondant à divers profils sur notre territoire eurois : https://educagri27.fr/, https://lycee-agricole-prive-tourville.fr/ &  https://www.cfa-cpse-canappeville.fr/index.php

-

5ème épisode de la série Terres d’aujourd’hui et de demain : Entreprendre autrement - Bourg-Achard (27). 

Nicolas Vaquez est éleveur laitier bio à la ferme le Nofy à Bourg-Achard (27). Animé par une vision nouvelle d'entreprendre dans l'agriculture, il est soutenu depuis plusieurs années par l'organisation Terre de Liens qui accompagne les paysans pour accéder à des terres avec des projets agricoles respectueux de l'environnement.

 Terre de liens dans l'Eure, c'est l'acquisition de 130 hectares répartis sur 7 fermes allant du maraîchage à l'élevage. 
Plus d'informations sur les aides de Terre de liens ici : https://terredeliens.org/normandie/

-

4ème épisode de la série Terres d’aujourd’hui et de demain : Laure Pattyn et la vente directe à la ferme - Iville (27). 

Lorsque la pression économique se fait sentir, la famille Pattyn, installée à Iville (27), décide de prendre son destin en main. Ils font le choix audacieux de revoir le mode de commercialisation : ils créent un magasin à la ferme avec un atelier de transformation pour leur élevage, ce qui leur permet de renouer un lien avec le consommateur final.

 ➔ En 2020, nous comptions 465 exploitants en vente directe dans notre département (source : Recensement général agricole 2020)
Pour plus d'information, rendez-vous ici :  https://eureennormandie.fr/nos-aides-et-services/professionnels/producteurs-et-agriculteurs/aides-aux-petits-investissements-agricole/ et   https://normandie.chambres-agriculture.fr/nos-solutions/formation/circuits-courts-agritourisme/

3ème épisode de la série Terres d’aujourd’hui et de demain : La décarbonation - Bois-Arnault (27). 

L'agriculteur, Geoffrey De Wever installé à Bois-Arnault (27) partage dans ce troisième épisode son engagement pour une agriculture à Haute Valeur Environnementale et la décarbonation de son exploitation.

 Pour 2024, 80M € sont alloués pour aider le milieu agricole à se diriger vers la décarbonation.

 

2ème épisode de la série Terres d’aujourd’hui et de demain : Agriculture biologique et de conservation - Morgny (27).

Ce deuxième épisode suit le parcours d'Anne-Laure Marteau, agricultrice et élue à la Chambre d'Agriculture de l'Eure. Confrontée aux défis du bassin de captage de Gisors, marqué par une augmentation inquiétante des substances chimiques et des nitrates, elle se voit contrainte de réévaluer fondamentalement sa manière de cultiver la terre. Plongez dans les motivations qui ont guidé sa prise de conscience et les défis qu'elle a dû surmonter pour mettre en œuvre des changements significatifs dans ses pratiques agricoles.

En 2022, 120 bénéficiaires ont reçu au total plus de 2M € au titre de l'aide à la conversion au bio dans l'Eure.
Plus d’information :

 

1er épisode de la série Terres d’aujourd’hui et de demain : Le vignoble de Ferrières-Haut-Clocher (27).

À 26 ans, Delphine Angwin a décidé de reprendre une partie de la ferme familiale. Après une première expérience dans les Cornouailles en Grande-Bretagne, avec son mari Matt, tous deux passionnés par la viticulture, ils se lancent le défi de créer de toute pièce un vignoble dans l’Eure !

Delphine Angwin est un exemple positif pour les jeunes femmes qui souhaitent s'orienter vers l'agriculture. Elle montre qu'il est possible de concilier passion et travail dans ce secteur.

De 2018 à 2022, 222 agriculteurs se sont installés avec des aides européennes dans le département de l’Eure.
Vous avez le désir de vous installer ? La Région Normandie vous accompagne : https://www.normandie.fr/normandie-demarrage-installation