Duo Day 2021 : en immersion à la préfecture !

 
Duo Day 2021 : en immersion à la préfecture !

Créé en Irlande en 2008, le Duo Day s’est exporté depuis dans toute l’Europe et s’est généralisé en France à l’initiative de Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées. Le concept est simple : Une entreprise, une collectivité ou une association accueille, à l’occasion d’une journée nationale, une personne en situation de handicap, en duo avec un professionnel volontaire. La préfecture de l’Eure a ainsi accueilli Caroline, Christophe et Nathalie. Rencontre.

Le 18 novembre 2021, dans les couloirs de la préfecture, on pouvait croiser de nouveaux visages, arborant un badge estampillé DuoDay. Caroline, Christophe et Nathalie étaient venus en immersion au sein de la préfecture de l’Eure. En situation de handicap, ils étaient venus découvrir les métiers du service public pendant une journée. Une expérience enrichissante tant pour les personnes en immersion que pour les services d’accueil.

En effet, Caroline, Christophe et Nathalie ont tous les trois des parcours riches et atypiques, comme tant d’autres participants à ce DuoDay. Certains, comme Christophe, travaillent de façon pérenne dans un établissement ou service d’aide par le travail (ESAT), tandis que d’autres comme Caroline, ancienne esthéticienne ou Nathalie, ancienne conductrice de ligne dans l’industrie sont en reconversion. Tous sont curieux de découvrir les métiers du service au public. Une découverte qui s’accompagne parfois de quelques étonnements, car les idées reçues ont la vie dure ! Christophe a ainsi été agréablement surpris par le rythme de travail au service de l’accueil. « On dit souvent que les fonctionnaires ne travaillent pas assez, mais ici le rythme est intense » confie-t-il dans un éclat de rire, « d’ailleurs, l’accueil physique ferme à 16 h 00, mais les agents n’ont pas fini leur journée ! ». Caroline, en immersion auprès de Muriel Nonette, déléguée du préfet pour la politique de la ville, est elle surprise par la diversité des missions réalisée au sein d’une préfecture, elle qui pensait que « les préfectures, c’est surtout pour les cartes grises ».

Au programme de cette journée, découverte des métiers et participation active. Ainsi, Nathalie, en immersion au bureau des accueils, a apprécié de pouvoir écouter attentivement les appels et observer l’accueil physique. En effet, elle a travaillé dans la vente de chaussures, donc le contact elle connaît. En revanche elle a été impressionnée par la quantité de connaissances à acquérir : « Les agents d’accueil sont le premier contact avec le public, ils doivent donc connaître des choses sur tous les services de la préfecture afin d’aider les gens dans leurs démarches ». Christophe, qui fait pourtant de l’accueil et du standard dans l’ESAT dans lequel il travaille, partage ce constat : « les agents connaissent énormément de choses sur les démarches et il y a beaucoup plus de lignes qu’à l’ESAT ». Caroline elle, a accompagné Muriel dans des réunions, notamment pour la préparation du conseil territorial de la politique de la ville. Une journée qu’elle a beaucoup appréciée et qu’elle souhaiterait éventuellement réitérer.

En effet, le DuoDay permet également pour des profils en reconversion de réfléchir à la continuité de leur parcours. Nathalie, qui hésite entre l’accueil et la comptabilité, souhaite faire un stage de plus longue durée dans ce domaine de même que Caroline, qui prépare un bac pro gestion-administration dans le cadre de sa reconversion. Les deux sont formelles, elles penseront à la préfecture dans leurs candidatures !