Eolien

 

Le schéma régional éolien terrestre de la Haute-Normandie

   
schema-eolien_medium

> schéma régional éolien terrestre adopté - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,23 Mb

Un an après la loi portant engagement national pour l’environnement, dite loi Grenelle 2, le schéma régional éolien terrestre de la Haute-Normandie a été adopté par l’État et la Région .

Il identifie les zones du territoire haut-normand propices à l’implantation de parcs éoliens. Il permet ainsi un développement de l’énergie éolienne tout en luttant contre le mitage des sites et des paysages sensibles.
 Les nouvelles puissances susceptibles d’être autorisées sont du même ordre de grandeur que celles déjà autorisées.
 En adoptant ce schéma, l’État et le Conseil Régional réaffirment leur volonté d’inscrire résolument la Haute-Normandie dans les engagements de la France en matière de diversification énergétique.

La publication de ce schéma vaut mise à disposition du public à compter du 12 juillet 2011.

Le présent document de planification de l’énergie éolienne terrestre a pour objet la présentation de ce schéma régional éolien qui contribuera à mieux planifier les besoins de développement du réseau de transport d’électricité et à offrir aux acteurs de la filière une meilleure lisibilité sur les perspectives de développement de l’éolien.

En savoir plus sur le site de la DREAL Haute-Normandie...

Plan de réduction des produits phytosanitaires et de sortie du glyphosate

> communiqué de presse du 7 janvier 2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mb

> ecophyto_en_bref_2018-2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,70 Mb

> ecophyto_note_de_suivi_2018-2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,48 Mb

Rapport sur les usages et alternatives au glyphosate dans l'agriculture française (INRAE)

ecophyto

Transition écologique : ce qui change au 1er janvier 2020

Dès le 1er janvier 2020 plusieurs changements essentiels s'opèrent afin de changer nos modes de consommation, favoriser une mobilité plus propre, accompagner les plus modestes dans la transition écologique, préserver la qualité de l’air, et protéger la biodiversité.

Communiqué de presse


Le brûlage des déchets verts à l’air libre, c’est interdit !

En France on estime qu’un million de tonnes par an de déchets verts provenant de l’entretien du jardin des particuliers sont brûlées à l’air libre. Largement pratiquée, cette activité est pourtant interdite par le règlement sanitaire départemental, car cette combustion dégage de nombreuses substances polluantes, toxiques pour l’homme et néfastes pour l’environnement.

Particuliers, collectivités, entreprises : nous sommes tous concernés.

Lien vers le site de la DREAL Normandie

déchets verts