Actualités

COVID-19 : Restons vigilants

 
 
COVID-19 : Restons vigilants

Retrouvez toutes les mesures nationales et locales en vigueur pour lutter contre la cinquième vague de l'épidémie.

Une situation sanitaire dégradée dans l'Eure

Le taux d'incidence national est particulièrement élevé avec plus de 730 cas pour 100 000 habitants au 29 décembre. Le nombre de nouveaux cas atteint des records, avec le dépassement de la barre des 200 000 nouveaux cas journalistes le 29 décembre.

Dans l'Eure, le taux d'incidence reste pour l'instant en dessous de la moyenne nationale avec 543 cas pour 100 000 habitants mais est à un niveau très élevé et en augmentation très rapide. En effet le 27 décembre le taux d'incidence était de 395 cas pour 100 000 habitants. L'augmentation est donc exponentielle, avec un afflux de patients dans les structures hospitalières.

Face à ce constat d'épidémie et d'une nouvelle variante qui se répand massivement au sein de la population, de nouvelles mesures ont été prises au niveau national et annoncées par le premier ministre et le ministre de la santé le 27 décembre.

Les mesures prises au niveau national

Pour freiner la cinquième vague épidémique et le développement du variant Omicron de nouvelles mesures sont prises, à compter du 3 janvier, pour limiter la diffusion du virus :

  • Les grands rassemblements seront limités à une jauge de 2 000 personnes maximum en intérieur et 5 000 personnes maximum en extérieur,
  • Les concerts debout sont interdits,
  • La consommation de boissons et d'aliments sera interdite dans tous les cinémas, les théâtres, les équipements sportifs et collectifs,
  • La consommation dans les bars et cafés ne pourra plus se faire debout, mais seulement de manière assise.
  • Par ailleurs, à compter du 3 janvier et pour une durée de 3 semaines, le recours au télétravail sera rendu obligatoire dans toutes les entreprises et pour tous les salariés pour qu'il soit possible, à raison de 3 jours minimum par semaine.

Les mesures prises au niveau local : port du masque en extérieur, interdiction des activités dansantes

Au niveau départemental, le préfet de l'Eure a décidé de rendre obligatoire, dès le 31 décembre à 6H00 ,  le port du masque pour toute personne de onze ans ou plus sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public, dans toutes les communes du département.

Comme l'hiver dernier, cette obligation s'applique au sein des agglomérations, dans les zones comprend entre les panneaux routiers d'entrée et de sortie d'agglomération.

Les espaces suivants sont exclus de cette obligation :

  • Les espaces publics des bois, forêts, prairies, chemins ruraux et forestiers ;
  • Les hameaux et lieux-dits identifiés par des panneaux.

Cependant, hors agglomération, l'obligation du port du masque appliqué aux événements et lieux suivants :

  • les marchés de plein air, brocantes, braderies et autres ventes au déballage y comprennent les marchés de noël qui sont déjà soumis au passe sanitaire ;
  • les rassemblements de public (manifestations déclarées, festivals, spectacles de rue, etc.) ;
  • les fichiers d'attente ;
  • les emplacements situés sur la voie publique correspondant aux arrêts et stations desservis par les transports en commun pour les usagers de ces services publics.

L'obligation de port du masque prévu au présent article ne s'applique pas aux personnes suivantes :

  • les personnes en situation de handicap munies d'un certificat médical justifiant de cette situation et qui mettent en œuvre par ailleurs les autres mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus ;
  • les personnes pratiquant une activité physique (vélo, course à pied, trottinette, etc.), qui doivent néanmoins détenir un masque qu'elles devront porter dès la fin ou l'interruption de l'activité physique ;
  • les conducteurs de véhicules motorisés des catégories A (motos, cyclomoteurs) et B (quads, motos à trois roues) ayant obligation de porter un casque, sous réserve qu'ils portent un casque intégral ou un casque modulable en position fermée.

Par ailleurs, afin de limiter les rassemblements, les activités de danse lors de rassemblements festifs sont interdites au public dans tous les établissements recevant du public.

De même, la consommation de boissons alcooliques reste interdite sur la voie publique et dans les espaces publics (parcs, jardins, ect…) dans toutes les communes du département de l'Eure. Les mesures liées à l'interdiction d'organisation de rassemblements de type tecknival, rave ou free-party, ainsi que la circulation de véhicules transportant du matériel susceptible d'être utilisé pour les organisateurs restent en vigueur.

> Arrêté D3 SIDPC 21 97 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,29 Mb

Les règles d'isolement et de quarantaine 

infographie_covid_regles_isolement_vdef

Pour les personnes cas contact ayant un schéma vaccinal complet (rappel réalisé conformément aux exigences du pass sanitaire)

Il n’y a plus de quarantaine, néanmoins les personnes cas contact doivent :

  • appliquer de manière stricte les mesures barrières, et notamment le port du masque en intérieur et en extérieur,
  • limiter leurs contacts,
  • éviter tout contact avec des personnes à risque de forme grave de Covid,
  • télétravailler dans la mesure du possible.

En outre, les personnes cas contacts doivent réaliser un test TAG ou RT-PCR dès qu’elles apprennent qu’elles sont cas contacts, puis effectuer des autotests à J2 et J4 après le dernier contact avec la personne positive.

Pour les personnes cas contact ayant un schéma vaccinal incomplet et pour les personnes cas contacts non-vaccinés :

Ces personnes doivent respecter un isolement d’une durée de 7 jours (pleins) à compter de la date du dernier contact.

Pour sortir de quarantaine ces personnes doivent réaliser un test antigénique ou RT-PCR et avoir un résultat négatif.

Si le test est positif, la personne devient un cas et démarre un isolement.

Le protocole sanitaire dans les écoles

Pour tout savoir sur le protocole sanitaire applicable dans les écoles, rendez-vous ici : https://www.ac-normandie.fr/actualites/protocole-applicable-dans-l-academie-de-normandie-a-compter-du-09-decembre-125023