L’État soutient l’emploi sportif dans l’Eure

 
L’État soutient l’emploi sportif dans l’Eure

Depuis de nombreuses années, l’État, via l’Agence Nationale du Sport (ANS) accompagne le mouvement sportif (clubs, comités, ligues) dans la création de postes d’éducateurs sportifs ou d’agents de développement. En 2022, ce sont 23 intervenants de l’Eure qui en bénéficient.

En effet, une ligne budgétaire de l’ANS est dédiée à l’accompagnement et au financement de postes dans le domaine de l’animation et de l’encadrement de l’activité physique et de la pratique sportive. De même, les postes liés au développement d’un club ou d’un comité sportif peuvent faire l’objet d’une aide. Ainsi, parmi les bénéficiaires eurois de cette année, on retrouve le comité départemental d’athlétisme, le district de l’Eure de football ou encore l’UFOLEP.

Sur l’ensemble de la Normandie, ce sont plus de 1,5 M € qui ont été attribués, répartis sur trois appels à projets :

– 764 735 € sur l’EMPLOI ANS avec deux profils d’emploi ciblés : EDUCATEUR SPORTIF ou AGENT de DÉVELOPPEMENT. L’aide est de 36 000 € sur trois ans.

– 667 105 € sur 1 jeune/ 1 solution : cet appel à projet permet à une association de recruter un jeune de moins de 30 ans. L’aide est de 10 000 € pour une année complète.

– 78 950 € sur l’aide à l’apprentissage : une aide financière de 6 000 € maximale. L’appel à projets se termine en septembre.

Dans l’Eure plus spécifiquement ce sont 212 153 € (hors apprentissage) qui ont été attribués à des associations qui promeuvent des disciplines variées comme le basket-ball, le handball, le squash, le tennis de table, le tennis, l’athlétisme, le volley-ball, le canoë-kayak, la voile, le cyclisme ou encore le judo et le football.

En prenant en compte les créations de ces deux dernières années, l’État contribue aujourd’hui au financement de 67 postes dans l’Eure. Un vrai plus pour le dynamisme sportif dans le département !