Béluga en Seine : une opération de sauvetage hors-normes

 
Béluga en Seine : une opération de sauvetage hors-normes

Le mardi 2 août, la présence d’un animal marin est signalée dans la Seine, à proximité des communes de Poses et d’Amfreville-sous-les-Monts. Du 03 au 08 août, un grand nombre d’acteurs publics et associatifs ont été mobilisés pour identifier, localiser et étudier l’état de l’animal, qui s’avère être un béluga de 4 m et 800 kg.

Le mois d’août 2022 aura été marqué dans l’Eure par un évènement exceptionnel : la présence dans la Seine d’un béluga, espèce de cétacé vivant principalement dans les eaux subarctiques. Il a été signalé pour la première fois le mardi 02 août aux environs de Poses, après avoir effectué en toute discrétion un périple de plus de 170 km depuis l’embouchure de la Seine alors que le trafic fluvial y est intense.

De nombreux acteurs ont été rapidement mobilisés pour identifier avec exactitude l’espèce à laquelle appartenait l’animal et établir un premier bilan de santé, mais assez vite, la situation s’est compliquée : le béluga a profité du passage d’un bateau pour franchir une écluse. Il se retrouve prisonnier entre les barrages de Poses et de Saint-Pierre de la Garenne.

Le nombre de partenaires impliqués autour de la préfecture de l’Eure a rapidement augmenté : le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDISService départemental d'incendie et de secours) 27, qui va engager jusqu’à 42 personnels dont des plongeurs, appuyés d'une vétérinaire du SDISService départemental d'incendie et de secours 91, la Gendarmerie nationale, Voies Navigables de France (VNF), l'Office Français de la Biodiversité (OFB), la Direction Départementale de la Protection des Population (DDPPDirection départementale de la protection des populations), la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTMdirection départementale des territoires de la mer), la Croix Rouge Française, la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSMSociété nationale de sauvetage en mer).

De nombreux spécialistes des cétacésont été également impliqués : le Groupe d'Etude des Cétacés du Cotentin (GEEC),le CNRS, via l’observatoire des cétacés PELAGIS, le Marineland d’Antibes ainsi que les parcs animaliers Planète sauvage, Biotropica et Cerza. L'association internationale Sea Shepherd fut également un partenaire particulièrement impliqué avec l’Apex Cetacea, une association de préservation des espèces marines.

Diverses tentatives ont été effectuées pour venir en aide à l’animal : guidage, nourrissage, accueil temporaire dans un bassin d’écluse pour affiner l’évaluation de l’état de santé du béluga. Toutes les tentatives ont néanmoins échoué et l’état de santé de l’animal, notamment son poids, s’est rapidement avéré préoccupant. Dans le même temps, l’engouement médiatique a été très rapide : la couverture presse de l’évènement a été continue et internationale. Des conférences de presse retransmises en direct ont été organisées chaque jour.

Isabelle Dorliat-Pouzet, secrétaire générale de la préfecture de l’Eure et directrice des opérations, considérant l’ensemble des avis formulés par les experts, a demandé d’engager une opération de sauvetage le 09 août, avec une extraction de l’animal et un transfert vers un camion spécialisé. Après expertise vétérinaire, l’opération prévoyait un acheminement de l’animal vers un port d’accueil avant de le relâcher en mer.

Pour cette opération hors normes, 80 personnes ont été mobilisées de 21 h 30 à 7 h et des moyens spécifiques ont également été requis: société de grutage, de transport frigorifique et d’analyse biologique. Vers 6 h 30, le 10 août le béluga a finalement été capturé et son transport a pu débuter. Malheureusement, en dépit des mesures mises en place pour lui donner une chance de survie, l’état de l’animal s’est rapidement dégradé et après avis unanime des experts, celui-ci a été euthanasié avant son arrivée au port.

Une opération marquante pour l’ensemble des personnes impliquées qui, malgré son issue défavorable, laissera à tous le souvenir d’une coopération exceptionnelle, fluide et enrichissante entre les acteurs.