Lieutenants de louveterie

Lieutenants de louveterie dans le département de l'Eure

 
 

 

louvetier

L’histoire commence sous le règne de Charlemagne, fils aîné de Pépin le Bref et de Bertrade de Laon, dite Berthe au Grand Pied car elle avait un pied plus grand que l’autre.

Charles Ier dit le Grand monarque guerrier, roi des francs, roi des lombards, prince législateur, avait le génie de l’organisation et du gouvernement. Il était maître de la Gaule, de l’Allemagne, d’une partie de l’Espagne et de l’Italie. Il se faisait appeler Pater Europae, le père de l’Europe.

Dès le IXème siècle, Charlemagne créa le Corps de la Louveterie, une institution chargée exclusivement d’« éradiquer » les nuisibles, et en particulier le loup, « le plus nuisible de tous » par tous les moyens disponibles à l’époque.
C’est également sous Charlemagne qu’apparaissent les premiers fonctionnaires chargés de la surveillance du domaine forestier royal et les gardes forestiers, les « forestarii ».

Les lieutenants de louveterie sont nommés par le Préfet pour un mandat d’une durée de 5 ans et concourent sous son contrôle, dans les limites de leur circonscription, à la régulation et à la destruction des animaux susceptibles d'occasionner des dégâts. Ils sont les conseillers techniques de l'Administration sur les problèmes posés par la gestion de la faune sauvage ; les chasses et les battues administratives sont organisées sous leur contrôle et sous leur responsabilité technique. Leurs fonctions sont bénévoles.

Ils doivent posséder la compétence cynégétique nécessaire pour remplir correctement leurs fonctions, notamment par leurs connaissances de la vie, des mœurs des animaux sauvages, de l’équilibre biologique à maintenir et la législation de la chasse et des règles de sécurité, de la législation et réglementation de l’exercice de la chasse.

Ils sont assermentés. Ils ont un rôle de régulateur et de conciliateur entre les chasseurs et les agriculteurs.

Le département de l’Eure compte 16 lieutenants de louveterie répartis sur 15 secteurs.

Les lieutenants de louveterie de l’Eure interviennent particulièrement dans la lutte contre les dégâts provoqués par les sangliers sur les parcelles agricoles, via des opérations d’effarouchements, des tirs de nuits ciblés sur les parcelles les plus endommagé ou de battues administratives notamment sur les zones de non chasse.

  • Arrêté portant nomination des lieutenants de louveterie 2020-2024 : 

    > arrêté - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,56 Mb

  • Carte des circonscriptions :

    > carte - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 8,35 Mb