Doctrine d'instruction des prélèvements agricoles

 

Après plusieurs années de recensement, de mise à jour par demande et croisement d’informations et de régularisation d’autorisations de forage agricole, l’état des lieux fait ressortir un total de 248 forages dont 176 au titre de l’irrigation (mais ne concernant que 150 irrigants) et 72 pour l’abreuvement. Quelques-uns concernent les deux usages.

L’implantation géographique n’est pas uniforme sur le département et se concentre surtout sur les bassins de l’Iton et de l’Avre où des zones sont désormais identifiées sous pression quantitative.

La doctrine proposée a pour but, lors de nouvelles demandes de prélèvements, de faciliter l’instruction des dossiers de déclaration de forage tout en assurant la préservation de la ressource souterraine, et de cibler les demandes de compléments à fournir en fonction des contraintes de la zone géographique du forage projeté.

La doctrine et ses annexes ont été présentées au CODERST du 07 janvier 2015 et sont disponibles en cliquant sur les liens ci-dessous :

> Doctrine - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,42 Mb

> Annexes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,45 Mb

Etat de la sécheresse dans l'Eure

Situation des bassins du département

(mise à jour le 20 août 2020)

vigilance secheresse

Le brûlage des déchets verts à l’air libre, c’est interdit !

En France on estime qu’un million de tonnes par an de déchets verts provenant de l’entretien du jardin des particuliers sont brûlées à l’air libre. Largement pratiquée, cette activité est pourtant interdite par le règlement sanitaire départemental, car cette combustion dégage de nombreuses substances polluantes, toxiques pour l’homme et néfastes pour l’environnement.

Particuliers, collectivités, entreprises : nous sommes tous concernés.

Lien vers le site de la DREAL Normandie

déchets verts