Appel à projets « Plantons des haies »

 
 
infographiehaies

Elément incontournable du paysage normand, les haies sont aussi un outil-clé pour la biodiversité en milieu agricole. Elles permettent d’abriter des animaux auxiliaires de cultures, de lutter contre l’érosion et l’artificialisation des sols, d’améliorer la qualité de l’eau et son infiltration dans le sol et de combattre le changement climatique en séquestrant le carbone. L'objectif de cet appel à projets est d'aider ceux qui souhaitent favoriser la biodiversité en soutenant la plantation de haies bocagères et la restauration du bocage (haies de clos-masure, haies vives, ripisylves…). Le taux d’aide publique pourra aller jusqu’à 80 % des dépenses engagées.

Les actions éligibles s’inscrivent dans 2 volets :

Volet plantation

Les travaux de plantation de haies, de restauration du bocage et de talus associés dans le cadre d’une démarche collective ou d’une démarche agricole peuvent être soutenus. Les travaux en vue de regarnir ou densifier les linéaires existants sont également éligibles. Seuls les travaux réalisés par une entreprise pourront être financés. Dans le cas de plantations auto-réalisées, ni la main d’œuvre ni la location et l’achat de matériel ne pourront être pris en charge. Pour les acteurs agricoles les dépenses liées à la création, au regarnissage ou à la densification de haies sont éligibles tout comme les dépenses de personnels et les travaux de préparation, de plantation et d’entretiens des plants. En ce qui concerne les projets collectifs ce sont les travaux de préparation de terrain, l’achat et la mise en place de plants, les dépenses de personnels et de travaux d’entretien qui peuvent être pris en charge.

Volet animation

L’animation territoriale pour coordonner une amélioration qualitative et quantitative des actions en faveur du maillage bocager (plantation/ restauration de haies, de bandes boisées, de ripisylve et de conseil). Les frais de personnels, les prestations de service et les achats de matériels et de fournitures directement liés à l’opération sont notamment éligibles à ce volet.

Pour qui : les établissements publics, les exploitants agricoles (et leurs groupements), les établissements d’enseignement agricole, les associations, les EPCI et collectivités territoriales, les syndicats intercommunaux et mixtes…

Pour en savoir plus : Rendez-vous sur https://draaf.normandie.agriculture.gouv.fr/Mesure-5-2-appels-a-projet

Bon à savoir : tout commencement d’exécution du projet (à l’exception des études préalables nécessaires à la définition du projet) avant la date de réception du dossier par le service instructeur entraîne automatiquement le rejet du dossier

Pour déposer une candidature : le dossier est à déposer par voie postale auprès de la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de Normandie. L’appel à projets se décompose en deux vagues successives : pour la première candidatez avant le 30 avril 2021, pour la seconde les candidatures ont cours entre le 1er mai et le 30 octobre 2021.

Contact : à la DRAAF Normandie, écrire à l'adresse sremaf.draaf-normandie@agriculture.gouv.fr ou contacter le 02 32 18 95 20 ou le 06 07 40 92 43