Sécurité routière

Sécurité routière : baisse du nombre de victimes dans l'Eure

 
 
Sécurité routière : baisse du nombre de victimes dans l'Eure

Dans la continuité des annonces d’Édouard Philippe, Premier Ministre, l'année 2018 marque une baisse historique du nombre de tués sur la route. Cette année dans l'Eure, cinq vies ont été sauvées par rapport à 2017, le nombre de tués diminuant de trente-trois à vingt-huit. Pour mémoire, en 2016, quarante-trois personnes avaient perdu la vie sur les routes du département.

Il apparaît qu'à partir du second semestre 2018 et la baisse de la vitesse maximale autorisée sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central, la baisse du nombre de victimes sur les routes du département s'est accélérée. Sur l'ensemble de l'année 2018, vingt décès sont à déplorer sur les routes au premier semestre, contre huit dans la seconde partie de l'année.

Pour autant, si la gravité des accidents diminue, cinq cent cinquante-cinq blessés sur les routes euroises restent à déplorer au cours de l'année 2018. Le nombre d'accidents s'établit quant à lui à quatre cent trente-et-un.

Les causes principales des accidents routiers sont principalement la vitesse excessive, pratiques addictives (alcool, stupéfiants) et le refus de priorité.

Plus que jamais, la mobilisation de chacun en faveur de la sécurité routière doit être maintenue. Des messages simples peuvent être rappelés :

  • Je ne prends jamais mon véhicule sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants
  • Je respecte les limitations de vitesse et les distances de sécurité
  • Je n’utilise pas mon téléphone au volant
  • Je roule en feux de croisement dès que la lumière est insuffisante
  • Je ralentis en cas de pluie ou de mauvaises conditions météo
  • Je fais des pauses régulières en cas de longs trajets
  • Je suis vigilant à l’approche d’une zone de travaux

La lutte contre l'insécurité demeure une priorité de l’État dans le département. A ce titre, la réponse administrative demeure stable concernant les suspensions de permis de conduire, prononcées en 2018 à 2413 reprises.