Formations premiers secours

 
 

Chacun peut être confronté dans sa vie à une situation de détresse vitale chez une personne. L’acquisition des premiers gestes d’urgence permet de réagir rapidement à ces situations et ainsi augmente les chances de survie. De nombreuses associations peuvent vous former et vous permettre ensuite d’intégrer leurs équipes à l’occasion de postes de secours ou d’actions de soutien aux populations lors de catastrophes.

> Organismes habilités et agréés pour les formations aux premiers secours dans le département de l'Eure - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

La loi n° 2004-811 du 13 août 2004  de modernisation de la sécurité civile a proclamé en son article 4 que « toute personne concourt par son comportement à la sécurité civile. En fonction des situations auxquelles elle est confrontée et dans la mesure de ses possibilités, elle veille à prévenir les services de secours et à prendre les premières dispositions nécessaires. »

Ainsi, chaque citoyen doit être en mesure de porter assistance à toute personne en danger. L’alerte des services de secours est un élément essentiel. Complétée par l’application des premiers gestes d’urgence, elle augmente les chances de survie.

L’État s’est fixé pour objectif de former un maximum de français aux premiers gestes d’urgence. Mais à ce jour, des études estiment que moins de 10 % de la population l’est réellement. Des milliers de vie pourraient pourtant être sauvées.

L’État, les collectivités territoriales, les entreprises privées et publiques, les associations équipent les lieux fréquentés par le public (hall de gare, administrations, installations sportives…) de défibrillateurs automatisés ou semi-automatisés externes afin de lutter contre les arrêts cardiaques, première cause de mortalité en France. Si toute personne sans qualification peut en faire usage (article R 6311-15 du code de la santé publique), une initiation du grand public à leur utilisation existe.

défibrilateur

Pour suivre les formations aux premiers secours, des organismes sont agréés ou habilités par le ministre de l’intérieur ou le préfet.
Les habilitations sont octroyées aux administrations centrales (ministères), services déconcentrés (directions départementales), collectivités territoriales, établissements publics et établissements privés participant à une mission de service public.
Les agréments sont délivrés aux associations nationales ou départementales.
Consulter la liste des associations ci-dessous :

L’initiation du grand public à la prise en charge de l’arrêt cardiaque et à l’utilisation de défibrillateurs automatisés externes 
Cette initiation a pour objet l'acquisition par la population des connaissances nécessaires pour :

  • identifier les signes permettant de reconnaître un arrêt cardiaque
  • réaliser, auprès d'une victime d'un arrêt cardiaque, les gestes permettant d'augmenter ses chances de survie.

Elle est réalisée sur une durée d’une heure maximum par les organismes habilités ou les associations agrées pour les formations pour les premiers secours ou par les formateurs SST (sauvetage- secourisme du travail). Aucun diplôme ou attestation n’est délivré à l’issue.

> Consulter les recommandations - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,19 Mb

La formation citoyenne  :  le PSC1 (prévention et secours civiques de niveau 1) 
Elle est obtenue en réalisant l’unité d’enseignement « prévention et secours civiques de niveau 1 », le PSC 1. Il s’est substitué au 1er août 2007 à l’attestation de formation aux premiers secours (AFPS).

Aucun pré-requis ni âge minimum ne sont nécessaires.

Cette formation d’environ 10 heures, dispensée par des moniteurs diplômés d’État aborde les gestes essentiels à mettre en pratique en présence d’une victime : la protection, l’alerte, les conduites à tenir en cas d’étouffement, de saignement, d’arrêt cardiaque, de malaise…

Une attestation sanctionne cette formation. Si elle n’est pas obligatoire, la formation continue ou un recyclage est conseillée afin de maintenir ses compétences et suivre les évolutions des techniques de premières urgences.

> Référentiel PSC 1 2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,61 Mb

Les formations complémentaires : devenir secouriste en équipe 
Les formations complémentaires aux premiers secours sont nécessaires à la constitution d’équipes de secouristes intervenant sur des dispositifs prévisionnels de secours lors de grands rassemblements festifs ou sportifs ou dans le cadre des dispositions du plan ORSEC. Elles sont aussi un préalable pour être sapeur-pompier ou surveillant de baignade par exemple.

Les formations de « premiers secours en équipe » permettent de devenir :

  • pour le niveau 1 « secouriste » (PSE 1)
  • pour le niveau 2 « équipier secouriste » (PSE 2)

S’il n’est pas obligatoire d’être titulaire du PSC 1 pour suivre la formation PSE 1, il faut avoir au minimum 16 ans.
Pendant environ 35 heures pour chaque niveau, sont enseignés et mis en pratique des techniques de premiers secours réalisées en équipe (bilans de la victime, brancardage…)

Aucun pré-requis n’est nécessaire pour intégrer la formation PSE 1, excepté l’âge minimum de 16 ans.

La formation PSE se réalise en 35 heures pour chaque niveau PSE 1 et PSE 2. Les techniques de premiers secours en équipe sont enseignées (bilan de la victime, brancardage…)

> Consulter le référentiel national du PSE 1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 7,88 Mb

Consulter le référentiel national du PSE 2  :

> Partie 1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,55 Mb

> Partie 2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 7,80 Mb

Afin de maintenir la compétence, un minimum de 6 heures annuelles de formation continue est obligatoire.

Devenir formateur : obtenir le brevet national de moniteurs des premiers secours (BNMPS) 
Le brevet national de moniteurs des premiers secours (formateur PAE 3) permet d’enseigner l’unité d’enseignement « prévention et secours civiques de niveau 1 », le PSC 1.

Les pré-requis sont : être titulaire du PSC 1, avoir au minimum 18 ans et être présenté par un organisme habilité ou une association agréée attestant du suivi de la formation initiale au BNMPS.
A l’issue de l’examen, les personnes reçues se verront délivrer l’unité d’enseignements « pédagogie appliquée aux emplois/activités de classe 3 ».

> Consulter le référentiel PAE 3 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,54 Mb