Modèle PCS - Plan communal de sauvegarde

 

Le PCS est obligatoire pour toutes les communes :
• dotées d’un plan de prévention des risques naturels approuvé (PPRNPlan de prévention des risques naturels) ;
• comprises dans le champ d’application d’un plan particulier d’intervention (PPIPlan particulier d'intervention).

Il détermine, en fonction des risques connus, les mesures immédiates de sauvegarde et de protection des personnes, fixe  l’organisation nécessaire à la diffusion de l’alerte et des consignes de sécurité, recense les moyens et définit la mise en oeuvre des mesures d’accompagnement et de soutien de la population.

Il est fortement recommandé dans les autres cas.

Le PCS est élaboré ou révisé à l’initiative du maire qui informe le conseil municipal du début des travaux d’élaboration. A l’issue, le PCS fait l’objet d’un arrêté communal. Le délai de révision ne peut excéder cinq ans.

Quelle que soit la taille de la commune, le PCS doit contenir au minimum :
• l’inventaire des risques de toute nature et des vulnérabilités dans la commune (bâtiments publics, infrastructures, personnes menacées) ;
• la réalisation d’un Document d’Information Communal sur les RIsques Majeurs (DICRIM) destiné à la population (nature des risques, localisation et les mesures de protection) ;
• l’organisation de la transmission de l’alerte aux populations ;
• la réalisation d’un annuaire de crise régulièrement actualisé et d’un règlement d’emploi des moyens d’alerte ;
• les dispositions prises par la commune pour assurer la protection et le soutien des populations.

> Tutoriel pour la rédaction de la trame simplifiée PCS - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,79 Mb

> Trame simplifiée PCS - format : ODT sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,45 Mb

Réunions publiques sur le projet de Plan de Prévention des Risques d'Inondation (PPRI) de la Vallée de l'Andelle

Le projet de plan de prévention des risques d'inondation de la vallée de l'Andelle va être soumis à enquête publique avant d'être approuvé par le préfet de l'Eure. Il concerne les communes de Charleval, Douville sur Andelle, Fleury sur Andelle, Les Hogues, Ménesqueville, Perriers sur Andelle, Perruel, Pîtres, Pont Saint Pierre, Radepont, Romilly sur Andelle, Vandrimare et Vascoeuil.

Ce plan, dont l'objectif est de réduire la vulnérabilité du territoire aux inondations, définit les règles de construction en fonction du risque d'inondation. Avant cette enquête, la direction départementale des territoires et de la mer de l'Eure (DDTM27) présentera le projet de plan de prévention des risques d'inondation au cours de trois réunions publiques...

illustration

Date et lieu d'organisation des trois réunions...