Etudes pour un développement durable des territoires

 
 

Les franges franciliennes de l'Eure
La périurbanisation dans l'Eure

Dans un esprit de partenariat avec l’ensemble des acteurs concernés, la DDE puis la DDTM de l’Eure ont souhaité repositionner leurs actions et missions au service du territoire. Les ouvrages de cette collection ont pour ambition de faire partager l’état des connaissances sur les territoires de l’Eure, de donner un contenu concret à la notion de développement durable appliquée aux enjeux du département.
Pour vous procurer ces ouvrages en version papier, vous pouvez nous adresser une demande par courriel

Les franges franciliennes de l'Eure

Comment ces territoires proches de l’Ile de France peuvent-ils concilier une tendance continue à la résidentialisation et la prise en compte des risques naturels et de la préservation de l’environnement?

Tome I de la série - décembre 2008

Ces territoires font partie de ce que les géographes appellent "les franges franciliennes". Contrairement à d’autres zones saturées en périphérie de la région parisienne, la frange est de l’Eure continue à se construire sous l’influence de l’Ile-de-France : on y constate une forte vocation à la résidentialisation et à la mobilité. Son "profil environnemental" et son accessibilité aux bassins d’emplois franciliens lui confèrent une attractivité indéniable. Comment ce territoire peut-il concilier une tendance continue à la résidentialisation et la prise en compte de la prévention des risques naturels et de la préservation de l’environnement? Comment rendre un scénario qui se dessine viable sans impact durablement néfaste? Telles sont les réflexions que cet ouvrage propose d’aborder.

Télécharger l’ouvrage :


Les franges franciliennes p1 à 27

Temps de téléchargement estimé : 2 min 17 s (512 K), 1 min 8 s (1024 K), 34 s (2 M), 13 s (5 M).

Les franges franciliennes p28 à 63

Temps de téléchargement estimé : 2mn9s (512K), 1mn4s (1024K), 32s (2M), 12s (5M)

La périurbanisation dans l'Eure

La périurbanisation s’étend à l’ensemble du département ; ce modèle de développement, fondé sur le tout pavillonnaire et l’artificialisation des terres agricoles, est-il encore viable ?

Tome II de la série - décembre 2009

Après « Les franges franciliennes de l’Eure », cet ouvrage est le deuxième de la collection.
Il synthétise l’étude confiée en 2009 par la DDE à cinq étudiantes de l’école polytechnique de Tours.

Des actifs des agglomérations de Rouen ou de Paris viennent s’installer dans notre département, à quelque distance de leur lieu de travail, dans un environnement plus rural qu’ils jugent attractif. Ce phénomène, appelé périurbanisation, n’est pas nouveau puisqu’il a débuté dans les années 70. En revanche, ce qui est nouveau, c’est que cette périurbanisation ne se limite plus aux seules franges du département mais s’étend à l’ensemble des territoires eurois, le plus souvent en marge des centres bourgs et des villages existants. Or, ce modèle de développement, fondé sur le tout pavillonnaire et l’artificialisation des terres agricoles, sera-t-il encore viable demain ? L’ouvrage se propose de contribuer aux débats sur le devenir de nos territoires et tente d’imaginer, entre modernité et ruralité, un nouveau modèle de développement de nos villages, plus économe et plus harmonieux.

Télécharger l’ouvrage :


Couverture

pages 1 à 11

pages 12 à 21

pages 22 à 31

pages 32 à 38

pages 39 à 45

pages 46 à 55

pages 56 à 64