Actualités

Vigilance orange « neige et verglas » sur le département de l'Eure

> Voir l'article

Lutter contre les frelons asiatiques

 
 
Lutter contre les frelons asiatiques

Le frelon asiatique a été découvert pour la première fois en France en 2004. Depuis, il a colonisé la quasi-totalité du territoire français continental et constitue notamment un prédateur des abeilles qui menace la filière apicole française.

Facilement identifiable, le frelon asiatique mesure de 17 à 26 millimètres pour les ouvrières, jusqu’à 32 mm pour les reines, à dominante noire, une large bande jaune-orange sur l’abdomen et les pattes jaunes aux extrémités, il est donc un peu plus petit que le frelon européen. Son nid de forme sphérique ou ovale peut atteindre jusqu’à 80cm de hauteur. Il est souvent accroché à des hauteurs importantes, mais aussi sous un abri aéré.

Que faire en cas de découverte d’un nid de frelons asiatiques ?

Ne vous approchez en aucun cas du nid et n’essayez pas de le décrocher vous-même, le frelon asiatique pouvant devenir agressif s’il est dérangé.

Auquel cas, il peut attaquer en groupe. Son venin n’est pas particulièrement toxique, mais son aiguillon peut traverser les tissus épais et piquer à plusieurs reprises en profondeur.

Comment se débarrasser d’un nid de frelon asiatique ?

Si vous découvrez la présence de frelons asiatiques, vous devez en faire le signalement auprès du Groupement de défense sanitaire de l'Eure (02 32 23 86 86).

S’il s’agit bien d’un nid de frelons asiatiques, une entreprise spécialisée viendra vous en débarrasser en toute sécurité. Le coût de la prestation sera à votre charge.

Il est inutile d’appeler les pompiers qui ne se déplacent pas sur ce type d’intervention.

Que faire en cas de piqûre ?

La piqûre d’un frelon asiatique est très douloureuse, mais pas plus dangereuse que celle d’un frelon européen ou d’une guêpe.

Lorsque l'on vient de se faire piquer par un frelon, l’un des premiers réflexes à avoir est d’ôter toutes ses bagues pour ne pas gêner la circulation sanguine en cas de gonflement.

Si vous possédez une pompe à venin, utilisez-la afin d’en ôter une partie. Enlevez le dard avec une pince à épiler si toutefois il est resté dans la peau. Pensez à désinfecter l’endroit où vous avez été piqué et pour limiter le gonflement, passez un glaçon ou une poche de froid sur la zone piquée.

En cas de réaction allergique avec gêne respiratoire ou de piqûres multiples, appelez le 15 ou le 112.