Actualités

Evolution de la carte communale et intercommunale dans l'Eure

 
 
Evolution de la carte communale et intercommunale dans l'Eure

Au 1er janvier 2019, le territoire du département de l’Eure a évolué avec la création de 5 communes nouvelles et l’extension de Mesnils sur Iton. La carte de l’intercommunalité a par ailleurs connu des évolutions.

Au 1er janvier 2019, le territoire du département de l’Eure a évolué avec la création de 5 communes nouvelles et l’extension de Mesnils sur Iton (élargi à Buis sur Damville, Grandvilliers et Roman), portant à 585 le nombre de communes du département.

Vous trouverez ci-après la liste des communes nouvelles :

  • Frenelles-en-Vexin, issue de la fusion entre Boisemont, Corny et Fresnes-l’Archevêque ;
  • La Vieille-Lyre, issue de la fusion entre La Vieille-Lyre et Champignolles ;
  • Le Mesnil-Saint-Jean, issue de la fusion entre Saint Jean de la Léqueraye et Saint Georges du Mesnil ;
  • Le Perrey, issue de la fusion entre Fourmetot, Saint Ouen des Champs et Saint Thurien ;
  • Treis-Sants-en-Ouche, issue de la fusion entre Saint Quentin des Isles, Saint Clair d’Arcey et Saint Aubin le Vertueux ;

La carte de l’intercommunalité a par ailleurs connu des évolutions avec l’extension de périmètre de 4 établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre :

  • La communauté de communes Lieuvin Pays d'Auge accueille les communes deMalouy, Fort Moville, La Lande Saint Léger et Le Torpt, Martainville ;
  • La communauté de communes du plateau du Neubourg accueille les communes deLa Haye du Theil, Saint Meslin du Bosc, Tourville la Campagne, Fouqueville et Le Bosc du Theil ;
  • La communauté d'agglomération Seine Eure accueille les communes deLa Harengère, La Saussaye et Mandeville ;
  • La communauté de communes Pont Audemer/Val de Risle accueille les communes de Rougemontiers, Routot, Quillebeuf sur Seine, Bouquelon, le Marais-Vernier et Saint Samson de la Roque.